*
MontbaZine 2017

 

110 ans de la révolte des Vignes dans le Midi

Il y a 110 ans, le Midi, et particulièrement l’Hérault connaissait une révolte sans précédent des viticulteurs. Agde a donc organisé de nombreuses conférences et expositions pour commémorer les événements de 1907.

 
 Le jeudi 8, Michel Vieux, collectionneur, nous racontait à la Maison des Savoirs, et à l’aide d’un diaporama de ses nombreuses cartes postales et photos, le détail des événements. A travers un récit passionnant sur la montée en puissance du mouvement sous l’impulsion d’Albert Marcellin suivi du Dr Férroul, M. Vieux nous expliquait comment les ces deux hommes en sont arrivés en seulement quelques mois à rassembler tout le département. Clémenceau ne sachant pas régler pacifiquement les manifestations, envoya de nombreux militaires qui amenèrent à des événements tragiques, dont la mort de près de 10 civils.

Le lendemain, c’est Irène Dauphin, directrice des Archives municipales d’Agde qui s’attelait au sein de l’Espace Molière, à raconter la situation économique des viticulteurs de la région, des années 1800 à nos jours. En comprenant que l’Hérault, premier producteur de vin en France à cette période, est passé d’une grave pénurie, principalement due aux maladies qui touchaient les vignes, à une surproduction et une baisse du prix du vin, il est plus aisé de comprendre comment le mouvement de révoltes de 1907 est né.

S’en est suivi le vernissage de l’exposition "Agde 1907. La révolte des vignes et des armes" à l’Espace Molière. Y sont exposées des archives de la municipalité qui aident à comprendre le déroulement et la naissance de la révolte de 1907. L’exposition est ouverte à tous et restera jusqu’au 29 juin à l’Espace Molière.