*
MontbaZine 2017




Victoire à la Pyrrhus !



(1) Monsieur Eliaou est désormais le député de la 4ème circonscription de l'Hérault, donc celui de Montbazin.
Avec une abstention record (du jamais vu, rien à voir avec la pêche à la ligne) de 58.78% à laquelle on doit ajouter près de 10% de bulletins blancs (ceux qu'on jette à la poubelle après les avoir comptés), notre nouvel élu décidera de tout en notre nom avec 35.83% de suffrages d'électeurs de la circonscription. Face à 64.17% de citoyens qui n'ont pas voté pour lui. Vous avez dit "représentativité" ?

Jamais depuis sa naissance en 1958, la Vème république n'avait été aussi usée et malade, dans un pire état que ne l’avait été la IVème qui venait de rendre l'âme.
Mais l’histoire de France n’est pas finie ; aux courageux de retrousser les manches !

Pour mémoire, Pyrrhus [voir] était un roi d'Epire (Balkans) qui battit à deux reprises les grecs en 280 et 279 av JC en subissant de telles pertes qu'il admis lui-même avoir gagné sur un champ de ruines.

YS (19-06-2017)







(5) Nul besoin d'aller voir en Russie ou aux USA pour y trouver ce qui nous parait pire qu'ici : nos dirigeants excellent dans la recherche effrénée du moins disant politique, social, écologique... dans le monde pour l'appliquer chez nous. Je préfère regarder ce qui va bien, ce qui va mieux (éducation, santé, social, agriculture et écologie, industrie, aménagement du territoire, communications et services... démocratie !) dans d'autres pays et chercher à traduire ces mieux chez nous. Baisser tous les jours un peu plus la tête n'est pas dans ma philosophie. Je crois toujours que l'homme, que le français, peut se grandir au lieu de se coucher. La marche arrière, très peu pour moi !

Yvon (25-06-2017)


(4) Avec des défenseurs des extrêmes il est difficile, voir inutile de discuter car, comparer notre gouvernement élu à la Russie de Poutine, à Trump ou même (le comble) au régime de la Corée du nord, c'est tout simplement du non-sens absolu.

Je suggère à l'ami Yvon de faire un séjour de quelques mois dans un paradis démocratique, par exemple chez le bolavrien Maduro ou même plus près, en Algérie chez Bouteflika, pour se faire une idée de ce qui est la démocratie !

roberto (19-06-2017)


(3) On connaît bien cette blague allégorique du gars qui tombe de la terrasse d’un immeuble de 40 étages. Arrivé au niveau du 15ème niveau, il fait le signe de la victoire et déclare "jusqu’ici, tout va bien !".

C’est vrai qu’en France aujourd’hui, on n’en est qu’au 39ème étage...

Plus sérieusement, ne pas voir le tsunami du 18 juin, la désertion volontaire, massive et largement majoritaire des urnes, c’est simplement dramatique. Peut-on se réfugier derrière la légalité des institutions ? Si la réponse est positive, oui, les députés de monsieur Macron ont été élu démocratiquement : selon les dispositions électorales gravées dans la Vème république. Comme Poutine et ses députés, élus démocratiquement selon les règles en vigueur en Russie. Comme Trump aux USA etc... A ce jeu pervers de la légalité comme donnée sacrée et incontestable sous peine de blasphème, on pourrait dire que Kim Jong Un, en Corée du Nord, a été élu démocratiquement. Un comble !

Face au profond grondement qui sourd au fond du cratère, devant ces ruines encore fumantes d’une citoyenneté malmenée dans ses entrailles, je renouvelle mes vœux de refondation de la république indépendamment d’ailleurs des idéologies réductrices, fussent-elles des ni-ni : il va falloir retrousser les manches pour réinventer un monde solidaire, social, réconcilié avec la nature, humain tout simplement.
Sinon, c’est le veau d’or qui nous emportera.

Yvon (19-06-2017)


(2) Les mauvais perdants trouvent toujours des moyens d'attribuer leur défaite à ceux d'en face.

La démocratie c'est comme l'on sait un mélange complexe de libertés : liberté de voter pour qui l'on veut, voter en blanc si l'on veut, voter nul, c'est nul, mais on peut si l'on veut et s'abstenir... mais oui si l'on veut.

Nous avons tous eu suffisamment d'informations, de campagnes électorales, de discours et déclarations. Les citoyens qui n'ont pas voté l'ont fait en pleine connaissance de cause, démocratiquement, personne ne leur a interdit de s'exprimer. Ils l'ont d’ailleurs fait en allant "démocratiquement" à la plage au lieu de aller voter. Cher YS vous parlez de "représentativité"... eh oui les abstentionnistes ont laissé à d'autres de s'occuper de leur représentativité ! Les 10 % de bulletins blanc, qu'on peut considérer comme une "liste" supplémentaire, ont pu faire leur choix démocratiquement et en toute liberté.

Alors nous avons un président, tout neuf, élu démocratiquement, une majorité toute neuve, élue de façon absolument démocratique. Mais certes pas sur le modèle de la "démocratie Bolivarienne" qui massacre ses opposants. Alors laissons travailler ce nouveau gouvernement... ...au lieu de vouloir tout casser à la Pyrrhus !

roberto (19-06-2017)