*
MontbaZine 2017




Mission criminelle !

A première vue, si vous le croisiez en mer avec sa gigantesque banderole "Stop au trafic humain !" qui borde la moitié de sa coque, vous prendriez le C Star pour le navire d’une ONG. Un petit tour à tribord dévoilerait cependant le vaisseau de quarante mètres sous un tout autre visage : du côté opposé s’étale sur son flanc noir un message beaucoup moins universel – "Vous ne ferez pas de l’Europe votre maison". a sa poupe flotte un exotique drapeau mongol, mais son équipage est autrichien, allemand, français, italien... Une poignée de jeunes de 20 à 30 ans issus des mouvements d’extrême droite qui voguent en ce moment-même au large de la Tunisie. Ensemble, ils forment la mission Defend Europe. Défendre l’Europe de quoi ? "De l’invasion migratoire."


L’improbable expédition a démarré sur une embarcation bien plus modeste, au mois de mais dans le port de Catane, en Sicile. a l’époque, leur objectif est d’empêcher l’Aquarius [voir notre article], le navire de secours affrété par l’association SOS Méditerranée en partenariat avec Médecins sans frontières, de prendre la mer.

Démonstration est faite de la détermination des militants à entraver les opérations de sauvetage de migrants. Ils profitent de ce "coup médiatique" pour lancer une campagne de financement aux ambitions largement plus grandes : la mission Defend Europe veut louer un bateau pour se rendre au large de la Libye et "repousser les embarcations de réfugiés" loin des côtes européennes afin d’"arrêter l’invasion".

Source : Télérama (09-08-2017)