*
MontbaZine 2017




















Ces fous qui se prennent pour
les maîtres du monde...



Soixante-douze ans après les 6 et 9 août 1945 où des bombes nucléaire ont été larguées sur Hiroshima et Nagasaki, l'inquiétude est grandissante dans les pais de l'Asie du Nord. Le nombre de victimes s'élévait alors à 250 000 sans compter les décès causés ultérieurement par divers types de cancers [voir ici].

Aujourd'hui, une guerre de mots de plus en plus agressive entre les États-Unis et la Corée du Nord, fait craindre le pire et provoque la consternation non seulement parmi les nations riveraines de la Corée du Nord, mais dans le monde entier.

Mardi dernier, Donald Trump a averti la Corée du Nord de s'exposer "au feu et à la fureur comme le monde n'a jamais vu" s'ils ne cessent de menacer les États-Unis. Cet avertissement résonne tout naturellement en Asie, où les souvenirs des bombardements aériens destructeurs sur Hiroshima et Nagasaki, sont toujours présents, non seulement en Asie mais dans le monde entier.

Sommes nous à nouveau à la merci des folies guerrières de ces malades qui se prennent pour les "maîtres du monde" ?

MontbaZine (10-08-2017)