*
MontbaZine 2017













Feux croisés ?

"Le feu et la fureur." Voilà ce qu’a promis Donald Trump à la Corée du Nord, mardi 8 août, si le pays réitérait ses menaces à l'encontre des Etats-Unis. En réaction, le régime de Kim Jong-un s’est dit prêt à donner "une sévère leçon" à son ennemi historique.

Pyongyang a en effet déclaré "examiner soigneusement" un projet de frappe sur l’île de Guam, dans l’océan Pacifique, où se trouve une base militaire américaine. Affaiblie par les plus importantes sanctions économiques jamais votées à son encontre, la Corée du Nord se retrouve acculée.

Samedi les sanctions les plus importantes à l'encontre de la Corée du Nord ont bien été adoptées par les Nations unies. Habituée à commercer avec Pyongyang, la Chine s’est dite "prête à en payer le prix". Si Pékin a voté si rapidement des mesures aussi sévères pour son partenaire historique, c’est aussi le résultat de la nouvelle stratégie de négociation de Washington.

Source : FrancInfo (11-08-2017)