*
MontbaZine 2017

Esclavage moderne en France ?

Elise Lucet dénonce les conditions de travail chez Lidl et chez Free

"Si je viens et que le magasin est mal tenu, je te promets que toi et moi on se verra toutes les semaines. Ça va être à feu et à sang […] Tu vas perdre une à deux semaines de salaire par mois parce que je te mettrai six jours de mise à pied à longueur de temps et tu vas mourir." Ce sont les propos rapportés, tenus d'un responsable de magasin Lidl, face à un employé subalterne.

L’équipe de “Cash investigation” a frappé fort avec son numéro de rentrée. Dénonçant avec sa pugnacité habituelle les méthodes de management et les conditions de travail au sein du géant de la distribution Lidl et des centres d’appels de Free, poids lourd de la téléphonie mobile, l’émission d’Elise Lucet a provoqué une avalanche de réactions.

La réaction ne s’est pas fait attendre. Dès le lendemain de l’émission de France 2, Lidl a mis en place une stratégie de communication de crise pour tenter de désamorcer les conséquences désastreuses pour son image et potentiellement ses ventes. Dans un long communiqué de presse, l’enseigne répond point par point aux mises en cause de l’émission de Elise Lucet, à qui elle reproche de montrer "le visage d’une entreprise qui privilégierait sa réussite économique aux dépens de ses salariés", tout en affirmant que l'entreprise s'efforce à améliorer les conditions de travail de son personnel.

Source : Télérama (30-09-2017)

Nous vous proposons ici la version intégrale de l'émission :


ou directement sur Youtube