*
MontbaZine 2017



MontbaZine vous propose ici l'intégralité de l’article concernant les 70 ans de la MJC de Montbazin, écrit par Martine Nougué, destiné au Midi Libre, ou il n'a été publié que dans une version tronquée.
* * *

"Une belle journée anniversaire"
 ou : "Bon anniversaire Madame !"

Evénement... La MJC de Montbazin toujours en pleine forme à 70 ans

Il n’y avait pas trop d’une grande journée pour fêter comme il se doit, et avec de belles animations, l’anniversaire d’une des plus anciennes associations de Montbazin, la "Maison des Jeunes et de la Culture", dont la création remonte au 16 octobre 1947, il y a donc exactement 70 ans. Les MJC sont apparues au tournant des années 1946-47, quand se sont structurés et développés les mouvements d’éducation populaire, et celle de Montbazin, née en 47, sera alors une des premières en France. Ce samedi 14 octobre, 70 ans plus tard, l’actuel président Yvon Stubert rappelait aux Montbazinois cette riche histoire commencée grâce à son illustre prédécesseur Joseph Emile, le directeur d’école qui transforma en "association  MJC" le foyer Léo Lagrange du village. Aujourd’hui, l’association installée dans les locaux de la Maison des Sports continue de proposer des activités éducatives et culturelles en essayant de conserver, malgré la concurrence des produits de la "société des loisirs", l’esprit des pionniers de l’éducation populaire. Du sport à la musique, en passant par les cours de langues ou la robotique, la MJC de Montbazin organise près d’une trentaine d’activités…pour tous les âges !
 Martine Nougué




Le Conseil d’administration de 1966. Cette année-là, la MJC est présidée par Gilbert Malafosse. 16 présidents se sont succédé depuis 1947, d’André Artignan à Yvon Stubert actuel détenteur du titre. Le record de longévité à la tête de l’association revient à Lucien Royer, président de 1978 à 88, puis de 2003 à 2013. Lucien, par ailleurs élu de Montbazin, est toujours très actif à la MJC, en particulier à la salle de musculation.




La "colo" en 1951, à Sète. La MJC a longtemps organisé les loisirs de plein air des jeunes Montbazinois qui pouvaient ainsi découvrir la région et les activités collectives.




Violons, violoncelles et Violaine La musique tient une place importante dans les activités de la MJC. Pour cette journée des 70 ans, l’école de musique, dirigée par Violaine Allix, avait préparé un récital très applaudi par le public de la salle Marcelin Albert.




10h : départ du rallye. Questionnaires et plans en main, les participants ont 2 heures pour trouver les réponses en arpentant les rues du village. Instructif et collectif, c’est tout "l’esprit MJC" !




L’heure des jeux. Après le piquenique, Arts et Jeux installe ses tables de jeux traditionnels pour petits et grands. Cette association est aussi très connue pour organiser tous les ans au printemps la "Fête des Arts et des Jeux" de Montbazin, qui attire un très large public tout le week-end.




Souvenirs, souvenirs... Une expo de photos pour retracer les grandes heures de la MJC et, sur la table, la collection (presque) complète des numéros de "L’œil" et du "Clin d’œil", les petits journaux édités pendant plus de 30 ans par la MJC. "Une véritable chronique de l’histoire de Montbazin", comme l’a précisé le président Yvon Stubert dans son discours.




Témoignages. Après les allocutions de la maire Laure Tondon, de Marc Auzeville le président de la Fédération régionale des MJC et d’Yvon Stubert, une table ronde a réuni les figures tutélaires de la MJC venues apporter leurs témoignages de 70 ans d’engagement. Au micro : Lucien Royer dont les anecdotes ont fait sourire un public attentif.