*
MontbaZine 2018


Et au milieu des fleurs poussait une décharge



La décharge s'éetend sur une large surface juste derrière le stand de tir "ball-trap"










Bien peu de personnes, savent qu'à quelques 100 de mètres au dessus de chez nous, se tient un ball-trap qui empoisonnent la terre des garrigues depuis plus de 20 ans. Le plomb ressort du sol à chaque pluie, et vient contaminer nos cours d'eau et notre flore, entraînant des modifications génétiques sur celle-ci : alimentant par là la pollution du bassin de Thau et des ostréiculteurs.

À cela vient s'ajouter à l'arrière de ce ball-trap une immense décharge d'inertes derrière un talus artificiel de plus de douze mètres de haut Ces gravats qui provenaient de Montpellier sont en plus agrémentés de pneu laine de verre, ruines, et substance de toute sorte.

Si cela ne suffisait, les travaux de la nouvelle déviation, viennent parachever le chef d'oeuvre, sans tenir compte du rapport écologique très défavorable qui est soigneusement enterré, et dont personne ne peut en avoir connaissance, puisque il est contre la déviation. Attendez vous, chers montbazinois à des retombées sur votre santé et celle de vos élevages, quant à l'impact sur l"agriculture !

Explorator (03-05-2018)