*
MontbaZine 2018






Notre vie privée sécurisée sur Internet ?

Ce 25 mai entre en application le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).

Que vous soyez particulier ou professionnel, cette nouvelle réglementation vous permet d'exercer un plus grand contrôle sur vos données.

Les médias sociaux, les fournisseurs d'accès, les plateformes de vente en ligne, les moteurs de recherche et tous les services "gratuits" sur internet sont en émoi et se précipitent à nous envoyer des messages par mail, nous demandant de vérifier notre profil sur leurs sites. Il devrait donc, par exemple, devenir plus facile d'effacer certaines données que nous avons "négligemment" inscrites sur Facebook, pour ne citer que cet exemple.

Destiné à remplacer la loi Informatique et Libertés qui s’efforçait à protéger nos données depuis quarante ans, le RGPD encadrera la manière dont les géants du numérique gèrent les informations qu'ils ont collecté chez leurs utilisateurs. Le RGPD est à partir d’aujourd’hui le texte de l'Union Européenne qui uniformise les règles en vigueur dans ses 28 pays membres.

C'est sans doute la modification législative que les chefs d'entreprise français attendent le plus. À partir de la fin du mois, les personnes morales qui récoltent des données pourront dans la plupart des cas se passer de déclarer leurs fichiers auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL).

En contrepartie, ces organisations devront constituer une documentation précise concernant leur utilisation des données personnelles. On devra y retrouver le nom et l'objet des fichiers récoltés, le registre des personnes qui y ont accès, et les mesures prises pour protéger les données d'éventuelles attaques malveillantes.

Autre principe consacré par le RGPD : la collecte dite "loyale" des données. Concrètement, les services en ligne sont tenus de vous informer de la manière la plus limpide possible de la manière dont sont récoltées et utilisées vos informations personnelles, et devront recueillir de votre part un consentement clair avant de le faire. Plusieurs géants du web ont ainsi revu leurs conditions générales d'utilisation et autres textes présentant leur politique de confidentialité pour les rendre plus compréhensibles par le commun des mortels.

MontbaZine (25-05-2018)