*
MontbaZine 2018





 












Le centre de soins de la faune sauvage de Villeveyrac en difficulté financière
Source : Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

C'est l'un des plus importants centres de soins de la faune sauvage de France. Depuis son ouverture en juin 2012, le centre de Villeveyrac a accueilli plus de 12 500 animaux sauvages en détresse dont 90 % d'oiseaux (environ 120 espèces allant du Roitelet pesant 5 grammes à l'imposant Vautour fauve de 2,70 mètres d'envergure) et 10 % de petits mammifères.

Les causes d'arrivées sont diverses (dénichage, choc avec véhicule automobile, collision sur des vitres, botulisme, détention, chasse, braconnage, etc)

Après avoir reçu les soins, les animaux sont relâchés dans leur milieu naturel et sans dépendance à l'homme.

Le centre réalise également une mission importante de médiation sur la faune sauvage:"Un particulier nous contacte pour des chauves- souris dans un plafond, une commune nous appellent parce que des étourneaux font des fientes sur la place du village. On répond ainsi à plus de 5000 appels par an" explique Nicolas Saulnier directeur du centre.

Il faut trouver 60 000 euros !
Ces missions d'intérêt général sont réalisées à 91 % sur fonds propres, grâce au soutien de bénévoles, de donateurs, de la LPO de l'Hérault. Les subventions ne représentent actuellement que 12 000 euros sur les 130 000 euros de budget de fonctionnement annuel du centre de soins.

C'est pourquoi ses responsables envisagent la suspension des accueils si la somme de 60 000 euros n'était pas réunie rapidement dans le cadre d'une campagne d'appel à la générosité. Les fonds recueillis permettront de continuer à financer le personnel , l'achat de nourriture, de médicaments, l'entretien des infrastructures et le transport des animaux (66 % du montant du don est déductible de vos impôts).

Pour faire un don cliquez sur le lien suivant : LPO Hérault