*
MontbaZine 2018




Cela donne comme un sentiment que l'Europe s’engouffre peu à peu dans les extrêmes (notamment droites), ce qui entrouvre le portes à l’émergence de nouvelles dictatures au sein même de nos pays jusqu'à présent démocratiques... (MontbaZine)

En un scrutin, Vox a changé la donne politique en Espagne

Soutenu par Marine Le Pen, le parti espagnol Vox [voir] a réalisé le 2 décembre le meilleur score électoral de son histoire en Andalousie, où il a décroché douze sièges au Parlement régional.

L'Espagne n'est donc plus une exception européenne, un pays où l'extrême droite n'a aucune représentation parlementaire. Ce dimanche 2 décembre, les élections au Parlement d'Andalousie ont consacré l'entrée fracassante de Vox, crédité de 10,97% des suffrages et de douze sièges. Une première pour cette petite formation, qui n'avait rassemblé que 0,46% des votes en mars 2015, et un résultat inédit pour un parti d’extrême droite en Espagne depuis la fin du franquisme.



Le scrutin andalou avait valeur de test après une année agitée, qui a vu le 1er juin la chute du gouvernement de Mariano Rajoy, chef du Parti populaire (PP), remplacé par le socialiste Pedro Sánchez (PSOE). Il constituait une sorte de prise de température avant le cycle électoral de mai 2019, où se tiendront simultanément des élections municipales, autonomiques et européennes.

Lire plus sur  Slate.fr