*
MontbaZine 2019










Zéro dixhuit pourcent !

84 000 était le nombre de manifestants des gilets jaunes, samedi dernier en France. Cela représente 0,18 % des 45,7 millions d'électeurs inscrits en France.

Ce chiffre incite à le réflexion quand on entend dans les médias que nombre de gilets jaunes ne votent pas, c'est à dire qu'ils refusent de prendre part dans la seule base légitime d'une république, le vote des représentants de la nation.

Les demandes de gilets jaunes, souvent légitimes certes, sont très diverses, clamées à fleur de peau et souvent dans l'ignorance du fonctionnent de la république, puisque vouloir obtenir ce qu'on demande mainenant et tout de suite, sans discussion, n'est tout simplement pas un procédé démocratique.

Réfractaires au débat, avec leurs "représentants autoproclamés" sans commun dénominateur dans leurs propos, se livrent ainsi à la manipulation des groupes politiques, notamment extrêmes, qui cherchent à instrumentaliser le mouvement, les gilets jaunes de base ont ainsi de plus en plus de difficulté à avoir des idées claires.

L'assemblée générale des gilets jaunes du Magny s'est déroulée ce mardi soir, à la salle des fêtes du Magny, pleine pour l'occasion. Plus de 300 personnes étaient présentes. Si elle a commencé dans une ambiance de fête, avec participants remontés à bloc après la reconstruction de leur campement, elle a viré à l'affrontement entre tendances dures et pacifistes. [voir]

On fait fi de ce qui à été accordé par le gouvernement (10 milliards d'euros [voir]), mais on est aveuglement contre. On se laisse entraîner dans des débats sans fin avec les média, mais on refusé de participer au Grand Débat National, qui reste tant que le contraire ne soit pas prouvé, l'événement démocratique de la plus grande envergure dans l'histoire de notre pais.

Les gilets jaunes, quel avenir ?
Tout cela mérite réflexion.


MontbaZine (21-01-2019)