*
MontbaZine 2019




 
Les couleurs des "gilets jaunes" !


Après l'acte XIII des gilets jaunes 64% des français disent soutenir la mobilisation.
Mais que peut on conclure de ce soutien quand on sait que les orientations de ce qu on appelle des "gilets jaunes" varient d'un extrême politique à l'autre, que on y trouve des adeptes du "Frexit" ainsi que ceux qui voudraient se présenter aux élections européennes.
On pourrait alors déduire que les "gilets jaunes" ressemblent plus à un cocktail explosif qu'à un mouvement.





"Si on leur disait qu'ils sont manipulés par l'extrême droite et l'extrême gauche,
est-ce qu'ils continueraient à descendre dans la rue tous les samedis ? "
, a dit
Jacline Mouraud lors d'un entretien à FranceInfo)
Source : )www.francetvinfo.fr



Depuis le début du mouvement, Eric Drouet prône effectivement une horizontalité totale au sein des "gilets jaunes". Il refuse systématiquement qu'on le qualifie de "chef", ou de "leader", préférant le terme de "relais", à celui de "porte-parole".
Source : www.francetvinfo.fr



Maxime Nicolle, plus connu sous le pseudonyme "Fly Rider", annonce à franceinfo, vendredi 8 février, son intention de déposer plainte contre les forces de l'ordre dans le courant de la semaine prochaine. "J'ai dit que je quitterais le pays si je faisais toujours l'objet de menaces et d'un danger", explique le "gilet jaune", avant de se rendre à San Remo (Italie) pour des échanges franco-italiens. Le militant dénonce notamment des pressions exercées par les forces de l'ordre et s'apprête même à "déposer plainte pour intimidations et menaces de mort de la part de dépositaires de l'ordre public"
Source : www.francetvinfo.fr



Priscillia Ludosky est proche d' Eric Drouet et d'un autre "gilet jaune", à la réputation sulfureuse pour ses propos conspirationnistes : Maxime Nicolle. Surnommé "Fly Rider", il est très actif sur Facebook, où son groupe compte plusieurs dizaines de milliers de membres. "Parler de liens d'amitié, c'est un peu tôt. Mais j'ai de bonnes relations avec Priscillia et Eric (Drouet)", indique à franceinfo Maxime Nicolle.
Source : www.francetvinfo.fr



Jérôme Rodrigues proche d'Eric Drouet estime que les Gilets jaunes restent «toujours sur le socle commun [...] de trois revendications» : "Vivre dignement de notre salaire – vivre dignement tout court en France, avoir une nouvelle forme de démocratie parce qu'on est, je pense, sur un système archaïque sur les institutions françaises et la fin des privilèges."
Source : francais.rt.com



Ingrid Levavasseur, gilet jaune et tête de liste du Ralliement d'initiative citoyenne (RIC), a estimé dans une interview au Figaro daté de ce samedi, que la France "a besoin de l'Europe". Un "petit pays face à la Chine et les Etats-Unis"

Figure emblématique du mouvement, l'aide-soignante de 31 ans l'assure, "seule, la France ne pourrait pas faire grand chose. C'est un petit pays face à la Chine ou les Etats-Unis. Elle a besoin de l'Europe, de l'Union européenne".

Eric Drouet explique que la liste d’Ingrid Levavasseur trahit le caractère apartisan du mouvement des gilets jaunes.
Source : www.bfmtv.com



Thierry Paul Valette, 42 ans, qui se présente comme un "acteur social", du Calvados et veut diriger une liste pour les élection européennes baptisée "Rassemblement des Gilets jaunes citoyens". Elle vient s'ajouter à deux autres listes créées par des gilets jaunes en vue des élections européennes. Ils auraient demandé vendredi 8 février une rencontre avec l'ancien président des Etats-Unis Barack Obama. "Votre regard éclairé d'ancien président des États-Unis sur la situation du monde actuel et sur les questions européennes est essentiel", écrivent ces "gilets jaunes", dans un courrier adressé à Barack Obama, par l'intermédiaire de sa fondation. Ils estiment que leur demande est certes "ambitieuse", mais qu'elle "répond à des enjeux importants et comme vous le disiez vous-même 'Yes we can...'".
Source : www.francetvinfo.fr



Le chanteur Francis Lalanne, invité dans CNews, a assuré que la "guerre", était "déclarée", contre les ennemis du mouvement social. Mais pas question pour l'artiste de prôner la violence, "contre-productive". Après avoir chanté vêtu d'une chasuble fluorescente et proposé de représenter ses frères et sœurs de veste aux élections européennes, il poursuit son combat en faveur des gilets jaunes.
Source : www.lefigaro.fr