*
MontbaZine 2019












Un danger mal compris

41 000 décès dus à l’alcool (1) chaque année en France !

Une étude menée par deux chercheurs à Santé publique France (2) et à l'institut Gustave Roussy (3), se fonde sur les consommations déclarées par un échantillon de 20 000 Français et sur les chiffres de vente d'alcool.

Même à moins de deux verres par jour "le risque global est augmenté", soulignent les auteurs. Ceux-ci précisent en outre que l'alcool est à l'origine de plus d'un décès sur 10 (11%) chez les hommes, contre 4% chez les femmes.

Enfin, le "fardeau sanitaire" de l’alcool, comme l’appellent les auteurs de l’étude, est plus lourd en France que chez nos voisins, même si la comparaison statistique est "délicate". En Ecosse par exemple, l'alcool causerait 6,8% des décès chez les hommes et 3,3% chez les femmes. En Suisse, il causerait 5% de décès chez les hommes, et 1,4% chez les femmes. En Italie, 3% et 2%.

L’alcool a un coût important pour les finances publiques : 4,9 milliards d’euros par an. Les soins qui doivent être prodigués à cause de l’alcool coûtent 8,5 milliards d’euros par an et les efforts de prévention 283 millions d’euros. Les recettes de la taxation ou les "gains" en retraites qui ne seront pas versées ne couvrent pas ces dépenses. Elles ne rapportent respectivement que 3,2 milliards d’euros et 727 millions d’euros à l’Etat (4).

MontbaZine (30-04-2019)