*
MontbaZine 2019















Facebook :
lN° 1 des Fake-News


Les Fake News sur l’Europe se répandent jusqu’à 4 fois plus que les vraies infos sur Facebook (1)

Une étude publiée le 21 mai par l’Université d’Oxford montre qu'au cours du mois précédant les élections européennes, les informations trompeuses ou incorrectes (junk news) ont eu jusqu'à quatre fois plus d’écho sur Facebook que les informations vérifiées par des médias traditionnels.

L’Europe aurait été fondée par un nazi, 80 % des lois françaises découleraient de l’Union européenne, la mise en place de l’euro aurait fait flamber les prix en France… Autant d’informations fausses ou inexactes qui se sont propagées lors de la campagne des élections européennes 2019. L’Europe est un terrain propice aux fake news, et c’est d’ailleurs pour cette raison que la Commission européenne a souhaité prendre les devants en créant, en décembre dernier, Les Décodeurs de l’Europe, une plateforme dont la mission est "d'apporter des réponses aux questions, idées reçues ou mythes sur l’Europe".

Si on sait déjà que les fake news se répandent plus vite que les informations fiables sur les réseaux sociaux, une nouvelle étude a réussi à chiffrer ce phénomène. Publié le 21 mai par l’Université d’Oxford, le rapport en question parvient à la conclusion que les junk news – soit les "informations incorrectes, trompeuses ou présentant des positions idéologiques extrêmes", selon le rapport – ont eu, au cours du mois d'avril 2019, jusqu’à quatre fois plus d’écho sur Facebook que les informations vérifiées par des médias traditionnels (professional news sources, en anglais).

Source : Usbek & Rica (28-05-2019)