*
MontbaZine 2019






 MJC : Expo Patchwork

Le groupe patchwork de la M.J.C. n' a pas failli à son rendez-vous biennal en proposant une exposition des oeuvres dans la chapelle Saint Pierre du village.
Le vernissage s'est tenu ce vendredi 13 en présence de membres de la municipalité, de responsables d'associations et de montbazinois amateurs d'art local.

Pour bien comprendre cette technique bien particulière, une présentation fut faite aux participants. Il est bon de savoir que le patchwork, reposant sur un assemblage de tissus, est originaire de l’Inde et de l’Egypte ancienne, fut utilisé en Palestine puis ramené en Italie et dans le sud de la France lors des croisades (XI° au XIII°). La technique s’est plus récemment développée en Grande- Bretagne au XVII° siècle et a accompagné les migrants vers les Etats-Unis au XIX°. La-bas, une communauté religieuse traditionaliste, les Amish, l’a développée pour utiliser les chutes de tissus par souci économique, repli communautaire et un certain refus du progrès. Ces productions sont aujourd’hui très recherchées.

La technique consiste à découper des morceaux de tissus, de les réassembler pour créer un nouveau motif en les matelassant pour donner un effet de volume à la création. Les spécialistes parleront de types particuliers comme le mola, le sampler, le crazy, le seminole ou le sashico.

A la MJC de Montbazin, après l’ouverture des nouveaux locaux de la Maison des Sports au début du siècle, un groupe de couturières bénévoles s’est formé pour ouvrir un atelier associatif de patchwork. Ce groupe s’est étoffé (normal pour des couturières!) pour atteindre un effectif de 10 personnes, plus réduit par la suite et endeuillé par la disparition récente d’une adhérente de la 1ère heure très appréciée, Liliane Ferran, dont nous saluons la mémoire. l’équipe a réalisé des œuvres nombreuses et de qualité, individuellement ou collectivement ; un travail entièrement réalisé à la main durant des semaines et des mois d’application avec une patience de Pénélope. L’atelier fonctionne le lundi après-midi et on apprécie l’assiduïté et la concentration des dames sur leur tâche dans un climat de franche convivialité. C’est avec plaisir et dévouement qu’elles vous offrent Ces journées d’exposition de leurs œuvres originales.

Une analogie fut faite avec la M.J.C., association patchwork si l'on peut dire : on y associe des activités créatrices comme celles de l’exposition à des pratiques sportives et de relaxation, à des séances éducatives et linguistiques, à des apprentissages artistiques et techniques, à des manifestations culturelles et musicales. En réalisant chaque année une mosaïque harmonieuse d’activités ouvertes à tous, en s’ouvrant au public et en offrant des animations publiques, la vieille dame s’honore d’associer dans l’espace et dans le temps les femmes et les hommes de notre cité montbazinoise. Elle veille à sublimer nos couleurs bigarrées, à relier nos pensées diverses, à souder les générations.

D’un patchwork social, la MJC veut contribuer à l’épanouissement d’une collectivité rurale cultivée et solidaire.

Ne manquez pas de profiter de cette remarquable exposition sans tarder : elle est ouverte jusqu'à demain dimanche.

Yvon Stubert (14-09-2019)