*
MontbaZine 2020








 
la détention injustifiée de Li Qiaochu une militante pacifiste

Li Qiaochu est une défenseure chinoise des droits humains. Militante contre les violences faites aux femmes, elle a également travaillé sur les droits des travailleur·se·s et sur la protection sociale des retraité·e·s. Son travail, pourtant pacifiste, lui a valu d’être à plusieurs reprises la cible d’un véritable harcèlement policier fondé sur des manoeuvres d’intimidation et d’entrave à son activité. Son compagnon, Xu Zhyiong est lui aussi surveillé par les autorités pour le simple fait d’avoir participé à une rencontre informelle entre avocats et militants à Xiamen en décembre dernier.
Une femme engagée

En lien avec l’épidémie de Covid-19, Li Qiaochu s’était récemment investie dans un important travail de bénévolat de première ligne. Elle avait porté une attention particulière au soutien des femmes enceintes et avait également noté l’absence de prise en compte des questions de genre dans les politiques mises en place. Marquée par ce constat, Li avait entamé un travail de recommandations visant à lutter contre l’augmentation des violences faite aux femmes dans le cadre du confinement.
Une détention inacceptable

En raisons de ses actions militantes, Li Qioachu est arrêtée par la police de Pékin et emmenée dans « une résidence surveillée dans un lieu désigné » le 16 février 2020. Cette procédure permet en réalité de maintenir Li en dehors du système de détention officiel et l’expose à un risque grave de torture et de mauvais traitements. À ce jour, nous n’avons aucune information concernant son état de santé. Sa famille et son avocat n’ont aucun contact avec elle et ne savent pas si les soins médicaux dont elle a besoin lui sont accordés.
Exigez sa libération.

Amnesty International condamne fermement toute manoeuvre de surveillance, d’harcèlement, d’intimidation ou de placement en détention destinée à entraver les activités des défenseur·e·s des droits humains. L’incarcération actuelle de Li Qioachu et le risque de torture et d’autres mauvais traitements auquel elle est exposée sont injustifiables. Demandez sa libération immédiate, signez la pétition !

Sinez la pétiton