*
MontbaZine 2020


 ...dans le Monde


États-Unis : des émeutes éclatent à Minneapolis après la mort de George Floyd
George Floyd, un homme noir, est décédé par étouffement lundi 25 mai à Minneapolis, peu après une arrestation brutale dont la vidéo est devenue virale aux États-Unis.
La police décide alors de l’interpeller, il est menotté puis plaqué au sol. Pendant une dizaine de minutes, un policier le maintient au sol le genou sur son cou. Pourtant, George Floyd va leur répéter une douzaine de fois qu'il ne peut pas respirer. Ce citoyen américain les supplie de le laisser respirer : "S’il vous plait, je ne peux pas respirer. Je vais mourir."
www.rtl.fr



Hongkong : des milliers de personnes manifestent contre le projet de loi sur la sécurité imposé par la Chine
Le régime communiste a déposé au Parlement chinois un texte visant à interdire "la trahison" et "la sécession" à Hongkong, en réponse aux manifestations monstres de l’opposition démocratique en 2019.
Les policiers antiémeute, les tirs de gaz poivre et les slogans pro-démocratie sont de retour à Hongkong. Après des mois d’accalmie, les manifestations ont reprise ce week-end et, mercredi 27 mai, de petits affrontements ont eu lieu à proximité du Parlement local, qui examine un projet de loi criminalisant tout outrage à l’hymne national chinois.
www.lemonde.fr









Alger rappelle son ambassadeur à Paris après la diffusion de documentaires télé sur le "Hirak"
L’Algérie a décidé mercredi de rappeler "immédiatement" pour consultations son ambassadeur en France, à la suite de la diffusion la veille de documentaires télévisés sur le mouvement de contestation antirégime, dans un climat de défiance à l’encontre des médias étrangers.
"Le caractère récurrent de programmes diffusés par des chaînes de télévision publiques françaises, dont les derniers en date sur France 5 et La Chaîne parlementaire, le 26 mai 2020, en apparence spontanés et sous le prétexte de la liberté d’expression, sont en fait des attaques contre le peuple algérien et ses institutions" dont l’armée, "digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN)", affirme le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.
www.20minutes.fr