*
MontbaZine 2020









                Illustation : ROB


Facebook
la Mecque des terroristes !


La question du rôle de Facebook et d'autres plateformes des GAFA (1) revient avec insistance depuis l’attentat de Christchurch, en Nouvelle-Zélande et aujourd'hui l'égorgement barbare du professeur Samuel Paty ?

 "C’est dingue comment Facebook est beaucoup plus rapide à bloquer une photo de cul qu’une vidéo d’assassinats terroristes en direct..."

Le professeur d’histoire-géographie Samuel Paty, enseignant au collège du Bois d'Aulne (Yvelines), sauvagement assassiné vendredi soir à Conflans-Sainte-Honorine, avait été interrogé quatre jours plus tôt au commissariat. Un père d’élève avait en effet porté plainte contre l’enseignant pour "diffusion d’images pornographiques".

Pour illustrer son cours sur la liberté d’expression, le professeur avait montré à ses élèves de 4e deux caricatures de Mahomet diffusées par Charlie Hebdo et sur l’une d’elles, le prophète était représenté nu. Un cours qui est mal passé auprès de certains élèves et, par ricochets, auprès de certains parents.

"Je n'ai commis aucune infraction dans le cadre de mes fonctions" déclarait Samuel Paty, convoqué au commissariat suite à une plainte déposée par un parent d'élève pour "diffusion d'images pornographiques". Il avait donné le 6 octobre un cours sur le thème de la liberté d'expression. Sa présentation de deux caricatures de Mahomet parues dans Charlie Hebdo a suscité l'émoi de certains de ses élèves de quatrième et de leurs parents. A tel point que le père d'une élève a mis en cause l'enseignant dans une vidéo sur Facebook qui largement diffuséet qui a encouragé le passage à l'acte du terroriste.

MontbaZine (21-10-2020)