*
MontbaZine 2020






La M.J.C. de Montbazin, en ce jour de deuil relatif à l'assassinat d'un professeur de la république, tient à manifester sa solidarité avec sa famille, son rejet de la haine dogmatique et son profond attachement aux valeurs qui nous rassemblent, à la laïcité en particulier. Ce qu'elle exprime dans l'article 3 de ses statuts : "La MJC est ouverte à tous, à titre individuel ou collectif. La MJC est laïque et respectueuse des convictions personnelles. Elle s'interdit toute attache à un parti politique, un mouvement idéologique ou confessionnel".
En ce jour de deuil la M.J.C.partage et vous fait part du communiqué national édité par la fédération nationale, relayé par la direction régionale Occitanie Méditerranée.
Nous pensons que ce message mérite d'être largement diffusé dans le monde associatif chargé, lui aussi, de contribuer à l'éducation citoyenne des jeunes et des adultes. Montbazin n'oubliera pas.



Communiqué des maisons des Jeunes et de la Culture
"Solidarité avec le monde éducatif"
Paris, le 20 octobre 2020


Les bénévoles et professionnel•le•s engagé•e•s dans toutes les Maisons des Jeunes et de la Culture en France condamnent l’acte ignoble de l’assassinat d’un enseignant en histoire géographie à Conflans-Sainte-Honorine, au motif qu’il venait de faire un cours sur la liberté d’expression, s’appuyant sur l’actualité du procès de l’attentat contre Charlie Hebdo.Ils•elles partagent et expriment un sentiment unanime de soutien et de solidarité avec tous les acteur•trice•s de l’Éducation nationale qui, engagé•e•s dans leur mission éducative, sont exposé•e•s à tous les promoteurs de l’obscurantisme qui dénient les bienfaits de la connaissance, de l’esprit critique et de l’émancipation personnelle et collective. Ce sauvage assassinat nous réunit dans la mobilisation face au péril qu’il dessine et face à la haine.L’Éducation populaire vise à permettre à tous et à toutes, tout au long de leur vie, de devenir responsable, apte à comprendre la société, pour parvenir, sans renier ses convictions intimes et philosophiques, idéologiques ou religieuses, à construire le commun qui fait société dans le respect des différences pour toujours tenter d’améliorer ce monde malmené dans lequel nous vivons, ensemble.Les Maisons des Jeunes et de la Culture sont des espaces où la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité vécues et mises en œuvre permettent à chacun et chacune d’être accueilli•e, et de participer aux activités culturelles, artistiques, de loisirs en s’appuyant sur les arts... Leur démarche culturelle, à travers les spectacles, les expositions, et par la pratique active de la citoyenneté qu’elle suscite participe du renouvellement de l’esprit de la République depuis 70 ans.
L’Éducation populaire et l’Éducation nationale ont en but commun de contribuer à la formation en permanence de citoyen•ne•s acteurs et actrices de la démocratie. La menace terroriste porte atteinte à la liberté d’expression et la laïcité, piliers essentiels d’une République vivante, diverse, fraternelle, solidaire et protectrice de tou•te•s ses citoyen•ne•s.Cette menace, qui s’exprime à nouveau, touche le cœur battant de notre République.Mais ses principes restent inébranlables.Cette menace, les MJC la font leur, elles n’ont et n’auront de cesse de la combattre.Où qu’elles soient, elles affirment la résolution de poursuivre sans dévier leurs projets d’Éducation populaire. Elles sont pleinement mobilisées pour initier, faciliter ou rejoindre, notamment avec les enseignant•e•s et leurs partenaires, toutes les initiatives de nature à renforcer la mobilisation de tous et de toutes pour lutter contre les périls de l’obscurantisme et dire non à la haine !

Savoir comprendre, agir pour dire non à la haine.

Pour les maisons des Jeunes et de la Culture
La Confédération des MJC de France
La Fédération française des maisons des Jeunes et de la Culture