*
MontbaZine 2021




Taux positivité : baisse ou pas ?

Le taux de positivité du COVID-19 continue de diminuer
L’épidémie de coronavirus continue de sévir : 384 personnes sont mortes, portant le bilan à 50 618 victimes en comptant les personnes décédées dans les Ehpad et établissements médico-sociaux, ont annoncé Santé Publique France et le ministère de la Santé ce mercredi.

16 282 nouveaux cas ont été détectés ces dernières 24 heures. La veille, 9 155 personnes avaient été déclarées positives. Au total, 11 420 nouvelles hospitalisations ont été recensées sur les sept derniers jours dont 1 733 en réanimation.

Le taux de positivité continue de diminuer : il s’élève ce mercredi à 13%.
3 724 "clusters", ou foyers épidémiologiques, sont en cours d’investigation, dont 1 589 en Ehpad.

100 départements restent toujours en situation de vulnérabilité élevée. Une liste dont les Alpes-Maritimes fait partie.
Source : www.nice-premium.com

Faux résultats à cause d'un "bug" ?
Depuis une semaine, le nombre de nouveaux cas positifs quotidiens au Covid-19 commençait à décroître en France. Cette tendance positive était-elle le signe d’un début d’efficacité des mesures plus restrictives, couvre-feu puis reconfinement, prises récemment par le gouvernement? Malheureusement non, a expliqué vendredi l’agence Santé publique France, en expliquant l’existence d’un problème informatique, qui l’a empêché pendant plusieurs jours de recevoir l’intégralité des résultats de tests PCR réalisés dans les laboratoires et hôpitaux français.

Cela explique pourquoi le nombre de tests réalisés s’effondrait depuis une dizaine de jours sans que le taux de positivité (pourcentage de tests qui donne un résultat positif) n’en soit affecté. Il restait très élevé, autour de 20%. Mécaniquement, la baisse du taux d’incidence, nombre de cas positifs pour 100.000 habitants sur sept jours, n’est donc que la conséquence de cette «panne» informatique.
Source : www.lefigaro.fr