*
MontbaZine 2021










www.labibledusurvivalisme.com



Qu'est que c'est le survivalisme ?

L'assassinat de trois gendarmes dans le Puy-de-Dôme par "un survivaliste catholique extrémiste", a ému la France entière. Les gendarmes intervenaient pour des violences conjugales on été attaqués par un homme surarmé, Il avait "un profil particulièrement inquiétant", selon le procureur de la République de Clermont-Ferrand.

Le survivalisme est un terme qui désigne les activités de certains individus ou groupes d'individus qui se préparent à une catastrophe éventuelle (catastrophe naturelle, crise économique, crise sanitaire, etc.) à l'échelle locale ou globale, voire à un événement potentiellement cataclysmique (effondrement écologique, guerre nucléaire, invasion extraterrestre, etc.), ou plus généralement à un effondrement de la civilisation industrielle.

Les survivalistes se préparent en apprenant des techniques de survie et des rudiments de notions médicales, en stockant de la nourriture et des armes, en construisant des abris antiatomiques, ou en apprenant certaines techniques de bushcraft (1) afin de s'abriter, se réchauffer, avoir de l'eau potable et se nourrir en milieu sauvage ou hostile (chasse, cueillette, production de feu). Le mouvement émerge aux États-Unis dans les années 1960, sur fond de guerre froide.

Inspiration religieuse
Le survivalisme est parfois lié à des croyances religieuses diverses, il s'est développé dans les pays protestants où l'eschatologie (2) est très présente et où le public apprécie les romans et les films ayant pour thème une grande catastrophe de fin du monde.

Bien que les Églises évangéliques intègrent dans leur prédication le temps de la "grande tribulation" (3) et la nécessité de s'y préparer, ceci n'a rien à voir avec la notion de survivalisme. Aucune notion de préparation physique n'est promulguée. L'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours donne consigne aux familles de stocker de la nourriture. La prédiction d'un changement radical en décembre 2012, issue d'une interprétation du calendrier maya, a ravivé également les préparatifs des survivalistes religieux7. Plus généralement, cette peur d'une grande catastrophe est celle de la peur de la mort.

La perception du survivalisme en France.
En France, selon les survivalistes, les médias tournent le survivalisme au ridicule et les réduisent ses pratiquants à des paranoïaques. De plus, la société non-survivaliste voit le survivalisme comme une "curiosité spectaculaire", une façon de sortir de sa routine. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle apprécie des émissions de télé-réalité telles que Man vs. Wild (4).

Source : Wikipedia