*
MontbaZine 2021














Le président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde, placé en garde à vue pour "détention d’armes"

De nos jours on parle beaucoup d'insécurité, des armes qui circulent, il est donc lamentable qu'un député se met ainsi en lumière, même s'il est porteur d'un permis de pot d'armes.

M. Lagarde est entendu depuis 5 heures du matin par les enquêteurs de la police judiciaire du Seine-Saint-Denis pour s’expliquer sur la présence de plusieurs armes à son domicile à Drancy, ont fait savoir à l’AFP le parquet de Bobigny et une source policière. Selon les premiers éléments, les policiers sont intervenus à son domicile dans la nuit. "Ce qui se dessine c’est un différend familial sans gravité", a déclaré à l’AFP Me Yvon Goutal, l’avocat de M. Lagarde.

Une source proche du député a précisé à l’AFP que sa famille avait prévenu la police pour le protéger de lui-même, sans autre détail. Il n’y a eu "absolument aucune violence d’aucune sorte...".

Pascal Brindeau, député UDI et porte-parole du parti. "Les armes sont déclarées, ce sont des carabines de catégorie B, car Jean-Christophe Lagarde est membre d’un club sportif".

Sur le plan judiciaire, le chef du parti centriste est toujours visé par une enquête préliminaire du Parquet national financier (PNF) (1).


Source : Le Monde (11-03-2021)