*
MontbaZine 2021



Biodiversité locale : "Silence ça pousse"...




Un entretien ciblé des végétaux se situant au centre de la Vène à Montbazin a été réalisé au mois de juin. L'objectif de cette opération, conduite par le Syndicat mixte du bassin de Thau (SMBT), est d'éviter bouchons ou ralentissements excessifs lorsque l'eau circule dans le lit de la Vène (enlèvement des ligneux) et de limiter ainsi les risques d'inondation. L'enherbement de cette partie du cours d'eau permet de diminuer légèrement la vitesse de l'eau lors des pluies et le risque d'inondation peut alors être réduit en aval, notamment au niveau des quartiers sud de Montbazin. En parallèle et pour lutter contre la prolifération des moustiques, une opération de traitement bio insecticide larvicide a été effectuée par l'Entente interdépartementale pour la démoustication en Méditerranée.
Extrait de la lettre d'information municipale N°5


A lire les montbazinois qui écrivent dans le "Courrier des Lecteurs" de MontbaZine, l'envahissement de la Vène par des plantes sauvages ne laisse pas indifférent. Nombreuses sont les personnes qui craignent que cette végétation incontrôlée puisse à terme provoquer de inondations sévères en cas de fortes pluies. On parle aussi de la prolifération d'insectes, rats et autres nuisances. Depuis l’entretien effectué par la SMBT au mois de juin, le lit de notre rivière a été envahie par une végétation dense de plusieurs mètres de haut. Des figuiers, dont on connaît la puissance destructrice des racines, poussent dans les parois du lit, face à la "rue du Quai", créant un risque d’effondrement.

Quel est le concept environnemental des nos élus ?
Croient ils que l'on valorise la biodiversité en laissant se dégrader le lit de notre rivière de la sorte ?
Développement de la biodiversité où irresponsabilité ?
MontbaZine (23/10/2021)