*
MontbaZine 2022



 
 



Pierre Benau, propriétaire du moulin de Juffet à Montbazin dans l'Hérault , est heureux !
Le projet porté par l'association "Forum de Montbazin" a été sélectionné dans le cadre de la Mission Stéphane Bern pour sauvegarder des éléments de patrimoine en péril, bénéficiant ainsi d'une aide de 189 000 €, complétée par Mr. Benau.






Le moulin de Juffet à Montbazin

Un moulin opérationnel depuis le XVIIe siècle
Connu sous le nom de Jeffet jusqu’au XVIIIe siècle, le moulin à vent semble avoir été construit par les évêques de Maguelone pour moudre le blé produit localement. Des écrits de 1629 attestent du fonctionnement du moulin à cette époque. D’autres traces sporadiques montrent que l’activité du moulin a été régulière et soutenue au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, et occupait une place importante dans la vie sociale des villages de Montbazin et Gigean.

Dans un document écrit par Mr André Cablat (Le Peyrade), un petit paragraphe décrit le moulin de Juffet : "Au rez-de-chaussée, le logement du meunier. Pour accéder au 1er, il fallait emprunter une échelle extérieure. Le premier étage constituait la pièce où se pratiquait le blutage et la réception de la farine. Au deuxième étage était logé l'appareillage sous un toit conique en bois. La construction primitive du XVe siècle, qui appartenait à l'évêque de Maguelone, a été plusieurs fois remaniée, ce dont témoigne diverses reprises de maçonnerie."

Il est probable que la révolution industrielle ait contribué à son abandon progressif vers 1850. Des cartes établies dans la première moitié du XIXe siècle prouvent l’existence sur le site de Juffet de deux moulins, un à eau sur le cours de la Vène en contrebas, l’autre à vent.

Rendez-vous le week-end du 21 et 22 mai 2022 pour  les Journées Européennes des Moulins et du Patrimoine Meulier  pour l'inauguration des travaux !
Dans l’idée de restaurer le moulin, le propriétaire a sollicité l’association Forum de Montbazin, qui depuis 1993 vise à la mise en valeur du patrimoine historique du village et qui le soutient dans son projet de réhabilitation en assurant la maîtrise d’ouvrage.

Source : /www.fondation-patrimoine.org