*
MontbaZine 2022










Le naufragé de la Vène

Après les pluies importantes qui ont duré toute la semaine la Vène s'est transformée en torrent.
Dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 mars, vers minuit, un homme en état d'hypothermie venait d'être découvert sous un pont, sur le secteur d'Issanka, à Gigean. Il était recherché depuis 21 heures par les sapeurs-pompiers de Montbazin, renforcés par l'intervention deux unités nautiques du Sdis, suite à sa disparition au niveau du village de Montbazin.

C'est donc ici qu'il est tombé dans la Vène, en crue. C'est à 20 h 30 que sa disparition et sa chute dans la Vène ont été signalées. Les pompiers.ont très rapidement commencé des recherches dans la rivière, qui était en crue. Le tout était rendu difficile par l'importante montée des eaux et par la nuit.

Ils ont sondé la rivière par secteurs de 500 mètres, à trois reprises, parcourant donc 1,5 km.
Retrouvé 3 km plus loin

Mais c'est en fait à plus de 3 km, sur le secteur d'Issanka et la commune de Gigean, que l'homme, qui était selon les secours en état d'ébriété, a réussi à sortir seul de l'eau, après avoir nagé et flotté sur toute la distance. Il s'est ensuite réfugié sous un pont menant à l'autoroute, en bord de route.

Il n'était pas blessé et a ensuite été conduit vers un hôpital, à Montpellier. Il a de l'avis des secours eu beaucoup de chance de se sortir sain et sauf de cette chute qui aurait pu lui être fatale compte tenu des très mauvaises conditions météorologiques.

L'Hérault étant placé depuis deux jours en alerte orange inondation, en raison d'un épisode cévenol. La pluie était fortement tombée, toute la journée de samedi, sur l'ensemble de la région, amenant à placer sous surveillance de nombreux cours d'eau qui menacent de déborder. Le risque de crues est très élevé.

Source : Caroline Froelig - Midi Libre