*
MontbaZine 2022


Printemps à Montbazin
Oeuvre de Adrien Seguin










Adrien Seguin est élève de l'École supérieure des beaux-arts de Montpellier, puis il intègre l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris en 1952 jusqu'en 1956. À la même période, il est également élève de l'académie André Lhote (peintre cubiste et grand théoricien de l'art) durant quatre années de 1954 à 1958.

À Paris, Adrien Seguin, 1er prix de Dôme 1957 (présidé par Foujita et André Lhote), fréquente la bohème de Montparnasse et expose dans différents salons. C'est là qu'il intègre les influences du fauvisme et adopte ses couleurs aussi éclatantes qu'infidèles à la réalité extérieure. Adrien Seguin est donc de retour dans le Midi au début des années 1960.

Installé dans sa maison-atelier à Montpellier, Adrien Seguin s'épanouit lorsqu'il est seul dans son atelier. Il dessine en écoutant de la musique dans son atelier, il compare le dessin aux gammes de musique que pourraient jouer le musicien pour s'exercer.  (Wikiprfia)