*
MontbaZine 2022












Perméabilié :
"un courant d'air" de Peter Lökös


Ce dimanche 10 janvier ferme enfin cette exposition inutile de Peter Lökös qui est né à Budapest il y a 32 ans. Son expo qui est "vide" (pour ne pas dire un bide) se limite à 2 panneaux "flasques" rapidement peinturlurés, accrochés à deux ces quatre parois de la nef de la chapelle, un diaporama, à peine visible, projetant quelques images de Montbazin en haut de la coupole de le chapelle. Puis quelque part, posé sur le sol de la salle, l’œuvre maîtresse de l’artiste Lökös, œuvre qui consiste en une pierre (d’environ 30x20x20 cm) originaire de la carrière de Gélargues (selon l'artiste), caillou creusé au centre dans le quel des poids ont été plantés, par les blanches mains de l'artiste, naturellement. Perméabilité entre le "dedans et le dehors", bien sur.

Dans cette exposition, que le visiteur cherche du regard en entrant dans la chapelle, l’artiste "invite à une nouvelle lecture de l’ordinaire, à mieux comprendre et accepter la relativité de nos repères, et cherche à changer nos points de vue". Tout un progamme..!

MontbaZine accueille avec enthousiasme les efforts de diffusion cultuelle mis en œuvre par nos élus, mais il arrive parfois que leurs leurs choix, pris en toute sincérité, soient bafoués par des exposants indélicats qui cherchent avec des présentation faites à la va-vite, à augmenter la liste de leurs expositions pour habiller leur CV.

Quel manque de respect monsieur Peter Lökös.

MontbaZine (10-07-2022)