*
MontbaZine 2022




 


Crue de la Vène en 1969 (doc: CRPM)


Crue de la Vène en 1987 (doc: CRPM)


Rue du Portail, marquage des crues
(doc: CRPM)


Lit fleuri de la Vène... Oui mais ?

La vue de la Vène, entre le pont de la Rue du Portail et celui de la rue du Jeu de Ballon, émerveille les passants par la prolifération de hautes plantes à fleurs violettes (Probablement "sauges des bois" - salvia nemorosa (1)) et de magnifiques "joncs" (juncus (2)).


Le maire avec experts observent la Vène (début été 2022)

Mais cette luxuriante végétation peut devenir la cause d'un danger majeur. À l'automne nous pouvons nous attendre à l'arrivé de gros orages qui déverseront des importantes quantités d'eau sur le plateau de la Moure. Le ruissellement karstique peut alors drainer d'énormes quantités d'eau qui menacent de produire des crues subites de la Vène, qui en arrachant la dense végétation qui a évoluée dans son lit, créeront des "embâcles" hautement dangereux, obstruant à plusieurs endroits en aval l'évacuation des eaux.

Les embâcles
Les embâcles (3) sont ces amoncellements d'arbres et de végétation qui constituent de véritables "barrages de castor" contre les ponts ou obstacles naturels du fleuve. En cas de crue, ils peuvent retenir d'énormes quantités d'eau avant de céder brutalement, provoquant un effet de vague dévastateur et constituer, plus en aval, des embâcles encore plus gros.

Inondations
En ce qui concerne notre commune, le Vène a connu dans le passée d’impressionnantes crues et Inondations et coulées de boue en juin 1999, mars 2000, décembre 2002 et avril et mai 2003 (4) alors que le lit de la Vène était parfaitement dégagé.

Plan de Prévention des Risques Naturels Prévisibles
Dans le cadre du "Plan de Prévention des Risques Naturels Prévisibles (PPRN (5)", le maire a l’obligation de communiquer régulièrement auprès de la population sur les risques, naturels et/ou technologiques, auxquels celle-ci est exposée.

MontbaZine (22-07-2022)